fbpx

 Je suis comme un mini-wheat, j’ai un côté assez « plate » avec mes smoothies verts et mes puddings de chia et un côté givré. Aujourd’hui, pour votre plus grand plaisir, c’est mon côté givré qui sort. Un dessert facile à réaliser, qui utilise peu le four (idéal par les journées chaudes) et surtout, que vous pouvez faire d’avance, car il se conserve super bien au congélateur. Il faut seulement le sortir un peu plus d’avance. 

C’est définitivement la tarte ultime pour l’amateur de chocolat. Chocolaté à souhait. Riche. Crémeux. Décadent. Pour ajouter une touche de décadence, j’ai choisi du chocolat de qualité belge que je me suis procuré à ma chocolaterie de quartier, DouceSoeur.

Ils font aussi un merveilleux caramel croquant recouvert de chocolat, nommé Croquenbouche, que j’ai aussi utilisé. La recette originale demande des werther’s au chocolat, mais ils n’arrivent pas à la cheville du Croquenbouche ! Un caramel artisanal recouvert de chocolat belge garni d’amandes… c’est juste le PARADIS en bouche !

Oh et la recette mentionne 8-10 portions… sincèrement je crois que je pourrais au moins en faire 12 tellement cela est sucré et riche!

L’ultime tarte au chocolat

1 1/3 (330ml) chapelure de biscuits au chocolat (Oreo)

1/3 tasse (80ml) beurre demi-sel, fondu

½ tasse Croquenbouche DouceSoeur (ou bonbons Werthers au chocolat), hachés

110g chocolat mi-amer haché (ou chocolat noir)

230g chocolat mi-sucré haché (ou chocolat au lait ou chocolat 54%)

1 tasse (250ml) de crème 35%

¼ tasse (60 ml) de sirop de maïs

4 c. à soupe (60ml) beurre demi-sel, coupé en petits dés puis ramolli

1c. à thé de vanille

140g de chocolat mi-amer (ou chocolat noir)

2 c. à soupe huile végétale 

 

1- Préchauffer le four à 350F. Mettre la chapelure de biscuits dans un bol avec le beurre fondu, puis bien mélanger. Presser le mélange dans le fond et sur la paroi d’un moule à quiche de 9 pouces (23cm). Cuire au four 10 minutes. Retirer du four puis laisser refroidir complètement. Étendre les caramels au chocolat dans le fond du moule, puis réserver au réfrigérateur. 

 2- Faire fondre la première quantité de chocolat mi-amer et mi-sucré avec la crème et le sirop de maïs au bain-marie. Mélanger jusqu’à ce que la préparation soit lisse et onctueuse. Retirer du feu. Ajouter le beurre et l’extrait de vanille, puis mélanger jusqu’à ce que le beurre soit fondu et bien intégré.

3- Verser délicatement la moitié du mélange dans le moule réfrigéré, puis bien l’étendre. Le congeler 15 minutes. Pendant ce temps, laisser reposer le reste du mélange de chocolat au réfrigérateur 10 minutes, puis le fouetter au batteur électrique, à vitesse élevée, 5 minutes ou jusqu’à l’obtention d’une consistance de crème fouettée.

4- Retirer le moule du congélateur, puis recouvrir également la tarte du mélange crémeux de chocolat. Bien lisser le dessus de la tarte, puis la remettre au congélateur.

 5- Faire fondre la seconde quantité de chocolat mi-amer avec l’huile au bain-marie. Brasser jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Retirer la tarte du congélateur, puis la recouvrir de chocolat fondu. Réfrigérer 1-2 heures, ou jusqu’au moment de servir. La retirer du réfrigérateur 30 minutes avant de la servir en pointes.

 N.B. Si vous voulez couper plus aisément la tarte, faites tremper votre couteau dans de l’eau très chaude quelques minutes et essuyez-le.

 Vous pourriez faire la recette entièrement avec du chocolat 54% aussi. Pour les premières quantités de chocolat, vous pouvez aussi mettre des quantités égales. La recette s’adapte très bien selon le type de chocolat que vous préférez.

 (Source : Guide Cuisine 2004 – avec quelques modifications aux ingrédients)

Véronique Lecours

 Biscuits Sug’Art – Biscuits
personnalisés et impressions comestibles

www.biscuitsugart.com | blog.biscuitsugart.com

(Visited 125 times, 1 visits today)
Abonnez-vous à notre l’infolettre  pour ne rien manquer!