fbpx

La semaine dernière, j’ai battu trois records :

  1. La fois où j’ai passé le plus de temps dans une épicerie.. 2h!

  2. La fois où j’ai eu le plus de plaisir dans une épicerie

  3. La fois où j’ai le plus appris dans une épicerie.

J’ai profité du dodo des bébés pour aller flâner au Provigo Le Marché de Sherbrooke avec Lydiane St-Pierre Gagnon, une nutritionniste pour Les Compagnies Loblaws Limitée. Elle m’a expliqué comment fonctionnait l’attribution des étoiles sur les produits en épicerie. Au fait, vous aviez lu mon premier article où je vous faisais découvrir le programme Guide-Étoiles?  J’avais été ravie par son succès et ça me fait sourire de penser que vous avez probablement été nombreuses à penser à moi en faisant votre épicerie suite à l’article hihi! Si vous l’aviez manqué, il est juste ici : Le guide étoile.

Je reviens à ma visite à l’épicerie.

On a commencé par la théorie…

Le système d’attribution de zéro à trois étoiles de Guide-étoiles repose sur un algorithme exclusif qui calcule la densité nutritionnelle par 100 calories d’un aliment. Chaque produit est donc évalué de façon individuelle selon une norme stricte, et non en comparaison avec d’autres produits. Il se peut donc que certains produits ne reçoivent aucune étoile tout simplement à cause de leur faible densité. C’est le cas par exemple du café, du thé, de l’eau embouteillée et des épices.. Ça explique généralement pourquoi certains fruits ou légumes ont deux étoiles au lieu de trois, ils ont tout simplement plus d’eau.

Dernier petit truc technique ; pour faire la différence entre un aliment qui n’a pas encore été évalué et un aliment qui ne s’est mérité aucune étoile, il faut regarder sur l’étiquette, dans le coin inférieur gauche ; SO signifie aucune étoile et NR indique que le produit n’a pas été évalué. Évidemment, S1 = 1 étoile, S2 = 2 étoiles, S3 = étoiles.

Ensuite, on a eu du plaisir et j’ai appris… 

Truc #1 : Le jugement

Les étoiles c’est l’fun, mais il faut aussi savoir que c’est pensé pour les adultes alors on a le droit d’utiliser notre jugement. À toutes celles qui ont eu la même réaction que moi quand elles ont vu les étoiles dans la section des yogourts : Ouiiiii on a le droit de donner des yogourts avec plus de gras à nos enfants même si ils ont moins d’étoiles. Les enfants ont besoin d’énergie pour grandir bien droit et fort. On évite ceux qui
sont trop sucrés, je ne vous apprends rien n’est-ce pas? Le yogourt grec nature qui contient un extra protéine et auquel on ajoute nos vrais fruits et notre sirop d’érable est vraiment difficile à battre. Si vos enfants ne l’aiment pas, par expérience, je vous garantis qu’il s’agit tout simplement d’une habitude. Un bon truc, allez-y graduellement, mélangez le yogourt grec avec leur yogourt préféré et augmentez tranquillement la proportion de yogourt grec.

Celles qui comme moi croient  que tous les produits contenant l’aspartame et les édulcorants ne devraient pas avoir d’étoile, sachez qu’il n’existe pas encore d’évidences scientifiques sur leurs effets sur notre santé, c’est pourquoi ils n’en tiennent pas compte. L’algorithme de Guide-étoiles ne tient compte que des nutriments qui font l’objet d’un consensus scientifique et qui sont donc inclus dans les lignes directrices alimentaires nationales ou internationales.

Truc #2 : Soyez attentifs dans la boulangerie

La boulangerie est bourrée d’étoiles! Je n’avais jamais remarqué! On a vraiment une belle variété de pain avec trois étoiles..meme certains pains qui ont peu de sucre, de sel et de matières grasses ajoutées ou encore qui sont enrichis en fibres sans que nos papilles ne le perçoivent!. Vous porterez attention lors de votre prochaine visite. En tout cas, moi je n’avais jamais remarqué et je me suis rendue compte que le pain que j’achetais semaine après semaine, depuis des années, avait une seule étoile. On va essayer d’autres sortes.

Truc #3 : Le Menu bleu

Il faut garder l’œil ouvert sur la collection Menu bleu. Ils contiennent souvent la moitié du sel et/ou du gras des produits de la collection Choix du Président classique. Ils ont de belles options pour les jours où on est un peu plus à la course. Pour qu’un produit puisse faire partie de la gamme PCMD Menu bleuMD, il doit respecter au moins un des 10 grands principes nutritionnels. Je vous invite à visiter leur site web pour avoir plus de détails.

Truc #4 : Fruits et légumes en saison

Quand on arrive dans la section des fruits et les légumes, on opte pour ceux qui sont en saison. Ils seront meilleurs au goût et probablement plus abordable. Si vous êtes comme moi et que vous perdez souvent
un peu le fil des saisons, il y a toujours les fruits et légumes congelés pour venir à notre rescousse. Comme ils sont congelés rapidement après la cueillette, ils conservent une très grande majorité de leurs vitamines. Voici un tableau (en partie) pour suivre la disponibilité des fruits et légumes au Québec.

 

Pour voir la suite, je vous invite à consulter ce lien : MAPAQ

 

Truc #5 : Les couleurs

Autant que possible, pensez à mettre une belle variété de couleurs dans votre panier. Leurs bénéfices pour votre santé varient souvent en fonction des couleurs.

 

 Source : Jaime5a10 

Truc #6 Le grand livre des fruits et légumes

Dans la majorité des épiceries sous les bannières Loblaws, Provigo, Provigo Le Marché, Maxi et Maxi et cie, vous trouverez dans la section des fruits et légumes un grand livre avec de l’information détaillée sur les fruits et légumes. Je n’avais jamais remarqué avant! Si comme moi vous
n’arrivez jamais à retenir quelles sortes de pommes utiliser pour faire des
tartes ou de la compote, c’est pour vous! J’ai adoré fouiner dans la section des courges, tout plein d’information intéressante.

 

Truc #7 : Les étiquettes nutritionnelles et la règle du 15%

Les fameuses étiquettes! J’étais tellement gênée de dire à Lydiane que la seule chose que je regardais sur les étiquettes était le sodium! Je ne prenais même pas la peine de regarder les portions alors que ça devrait être la première chose qu’on regarde! Le « best » truc qu’elle m’a donné et que j’ai du plaisir à utiliser depuis : Quand on regarde les étiquettes nutritionnelles, même si Lydiane préfère qu’on ne s’arrête pas trop aux chiffres, on aime que tout ce qui est listé en haut des fibres ne dépasse pas les 15% et à partir des fibres en descendant, on aime que ce soit au-delà des 15%.

 

Source : Santé Canada

Source : Santé Canada

 

Truc #8 : Les poissons en conserve

Les poissons en conserve méritent vraiment notre attention, surtout ceux qui sont dans l’eau plutôt que dans l’huile. En plus d’être économiques, ils sont vraiment bons pour nous. Moi je surveille toujours les spéciaux et je fais des réserves. C’est si pratique d’en avoir sous la main.

Truc #9 : L’habitude des pâtes au blé entier

Ici les pâtes au blé entier, ça ne passe pas. Mais dans les faits, comme on a changé nos habitudes avec les yogourts trop sucrés, j’ai confiance qu’on peut changer nos habitudes avec les pâtes également. Lydiane m’a
donné le même super truc qu’avec le yogourt : Commençons par faire un
mélange des deux en augmentant graduellement la proportion de pâtes au blé entier. Go go, on est capables!

Truc #10 : Méfiez-vous du Sans Gluten

Si vous aimez consommer des aliments sans gluten, prenez le temps de regarder l’étiquette nutritionnelle. Ils ont souvent plus de sucre et/ou gras que les produits comparables avec du gluten. Cherchez des étoiles!

Truc #11 Méfiez-vous des jus de fruits

Les jus de fruits n’ont pas la cote chez mon médecin, et pas beaucoup plus avec les nutritionnistes. Même les jus de fruits faits de concentré sont souvent trop sucrés. Lydiane m’a donné une belle image pour
comprendre la quantité de calories ingurgitées en très peu de temps :
Imaginez-vous entrain de manger 5 pommes en 2 minutes! Récemment j’avoue avoir été négligente et avoir utilisé les boîtes à jus du commerce, mais les dernières années, je préparais toujours les jus de mes enfants moi-même en mettant ¼ de jus de fruits et ¾ d’eau dans mes contenants de plastique.

Tout ceci étant dit, il n’y a pas meilleur truc que de regarder la liste des ingrédients et se fier à notre jugement. Plus la liste d’ingrédients est courte, plus on aime. Évidemment, je ne parle pas d’un sac de sucre ou de cassonade, c’est là que la partie jugement embarque. On aime les fruits, les légumes et la viande/poisson. Ensuite, pour les jours pressés ou les jours où on a le goût de se gâter, c’est là qu’on cherche les étoiles. Il y en a aucune? Pas grave, vous aurez la chance de vous reprendre!

On se donne un objectif? 80% du temps, si votre assiette contient 1/3 de viande ou poisson, 1/3 de légumes, 1/3 de produits céréaliers et que vous le servez avec un verre de lait et un fruit, Lydiane sera fière de vous.

Voilà, j’espère que ça vous aide un peu!

Merci encore Lydiane pour toutes ces belles informations! J’ai passé un superbe avant-midi en votre compagnie! Au plaisir!

(Visited 124 times, 5 visits today)
Abonnez-vous à notre l’infolettre  pour ne rien manquer!