Looking for something?

Mettre son enfant propre avec Omaïki

Mettre son enfant propre avec Omaïki wooloo

Plusieurs étapes me faisaient peur avec la venue de la maternité. Les nuits, les coliques, les crises et les couches! Avec l’arrivée des petits, chaque petite inquiétude s’est dissipée et je me suis adaptée à ces petites vies qui ne demandaient qu’à être dorlotés et aimés.

Lorsque mon fils est arrivé à 3 ans, il ne montrait toujours pas d’intérêt pour la propreté et je dois avouer que ça a été un combat sur plusieurs semaines. Il voulait garder sa couche et sa suce et il me le disait haut et fort : ‘’Je veux rester un bébé comme ma petite sœur!’’ J’avais alors fait une bien mauvaise maman de moi-même et lui avait coupé tout en même temps! Plus de suce, plus de biberon le soir avant le dodo et surtout plus de couche. Ça aura été une méthode draconienne qui a engendré beaucoup de crises et surtout beaucoup de ramassage de pipi sur la plancher, dans les plus petits recoins possibles et imaginables. Un enfant doit être prêt à ce passage obligé de la vie, on ne peut pas être prêt à sa place.

Je n’ai plus de bébé!!

J’anticipais ce passage pour la petite dernière qui arrive à 3 ans à l’été. Mais elle semblait prête :

  • ses couches n’étaient pas mouillées au lever d’une belle nuit à dormir à poings fermés
  • elle me nommait être souillée lorsqu’elle faisait dans sa couche
  • elle allait s’asseoir d’elle-même sur le petit pot de longues minutes, sans rien faire.

Avec son éducatrice de la garderie, on s’est entendue pour faire un travail d’équipe. Elle s’y est mise de jour et moi de soir, de nuit et les weekends  à la maison.  Il est tellement important de tous s’entendre sur une façon de faire et ce, dans tous les milieux fréquentés par l’enfant.

L’apprentissage de la propreté ne se fait pas tout seul. On doit s’y préparer et s’équiper pour y arriver. J’ai eu besoin :

  • d’un siège de toilette adapté à ses petites fesses
  • d’un tableau  de motivation avec des collants qu’on y apposait à chaque pipi
  • des jujubes remis à chaque caca
  • des livres d’histoire colorés à regarder aux passages aux toilettes.

Mettre son enfant propre avec Omaïki wooloo

Mettre son enfant propre avec Omaïki

On a aussi eu besoin d’une collection de petites culottes d’entrainement girly pour le jour et une culotte de nuit de Omaïki. J’ai eu l’opportunité d’en faire l’essai et je l’ai bien aimé. J’ai toujours eu une petite réticence avec les culottes d’entraînement jetables de style pull-up. Pour moi, c’est une couche avec une taille élastique et l’enfant a parfois de la difficulté à faire la différence avec une vraie culotte. L’option de la culotte d’entraînement lavable m’apparaissait donc plus logique pour ma puce et plus écologique pour l’environnement.

Lorsqu’elle a été relativement propre dans le jour, nous avons débuté l’entraînement de nuit. Bon, nous avions testé la culotte d’entraînement de nuit Omaïki pendant la journée à quelques reprises, histoire de voir jusqu’à quel point elle était fiable en cas de gros dégât.

J’ai été agréablement surprise du degré d’absorption. Aucun dégât malgré le gros pipi de la puce qui s’était retenue plusieurs heures parce qu’elle ne voulait dont pas aller sur la toilette! C’est surprenant à quel point c’est têtu une petit fille de deux ans et neuf mois! Après l’avoir lavée et séchée, nous voilà donc repartis pour l’essayer de nuit.

La première nuit, on a eu une petite fuite. Heureusement, la culotte d’entraînement a fait son travail. Les autres nuits se sont bien déroulées et je peux maintenant dire que mon bébé n’est plus un bébé!

Mettre son enfant propre avec Omaïki wooloo

Texte écrit par Émilie Côté

 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *