fbpx

C’est officiel. Cet été, j’envoie mes grands dans un camp de vacances, sans moi, pendant 6 (longs) jours.

Couper le cordon

Je suis une mère poule. Mais pas une vraie de vraie mère poule. Juste une mère poule sélective qui a beaucoup de misère à accepter les nouvelles étapes de vie du plus vieux… J’ai donc pleuré mon corps entier quand j’ai rangé son premier pyjama 3 mois. J’ai suivi le guide Mieux-vivre à en faire de l’anxiété de performance (Sans joke!). Et je n’ai jamais laissé Thomas jouer seul à l’extérieur avant ses 10 ans, même si on habite dans un rond-point super tranquille avec 43 jeunes de son âge (qui sont seuls, eux).

Bon, quand je me relis, je me trouve aussi vraiment intense, mais sachez qu’une fois que j’ai accepté ladite l’étape, ben je suis correct pour mes deux plus jeunes.

Allez, go les filles. Vivez votre viiiiiiieeeee!!!!!

Ça fait que cet été, j’ai décidé qu’il était temps pour moi de franchir une autre grosse étape dans ma vie de maman et de couper le cordon pour presque que une semaine.

Allo, anxiété !

Pourquoi envoyer mon enfant au camp de vacances

Pour ça!

Avouez que ça a l’air vraiment l’fun!

Le camp Kéno

J’ai été conquise par l’offre et la diversité des camps offerts sur le site. On peut ainsi choisir un séjour plus ou moins long et des thématiques qui correspondent vraiment aux goûts de nos enfants.

Et j’ai hésité avant de faire mon choix…

Mon grand aurait adoré faire le camp de vélo de montagne, mais ma fille est encore trop jeune et je souhaitais que les deux soient ensemble pour vivre cette première expérience. J’ai donc choisi le séjour Aventure-Nature de 6 jours, que je trouve parfait pour les introduire au concept.  Ainsi, mes petits pourront se familiariser avec le plein air, l’aventure et la vie de camp en plus de pouvoir faire du canot, du tir à l’arc, de l’hébertisme et de l’escalade. Ils auront aussi la chance de partir pour une expédition d’une nuit sur les berges du lac Long avec feu de camp et guimauves en fin de journée. Le rêve! En fait, plus j’y pense, plus je me dis qu’on fera le Séjour en famille l’an prochain. Ce sera vraiment l’occasion rêvée de nous faire décrocher de la routine et vivre de nouvelles expériences en plein air tous ensemble.

camp kéno

Finalement…

Je pense sincèrement que la vie de camp va permettre à mes enfants de décrocher. Décrocher de la routine, décrocher des jupes de maman, mais décrocher aussi des jeux vidéos… J’ai d’ailleurs lu un article où Audréane du camp Kéno parlait de l’importance de faire décrocher nos enfants des téléphones, tablettes et autres technologies tellement trop présentes dans leur vie… C’est tellement important et ça s’applique aussi pour nous les parents!

Donc en plus de ça, la vie au camp va leur permettre de se découvrir des passions et de renforcer des valeurs de base tellement importantes comme le dépassement, l’entraide et la tolérance. En fait, je vois ça un peu comme un outil complémentaire à  l’éducation de base qu’ils reçoivent à la maison et à l’école. Pis je trouve ça vraiment l’fun de pouvoir leur faire vivre ça, parce que la vie de camp, c’est clairement l’aventure d’une vie!

Histoire de camp à suivre…

CampKéno.com
Facebook/CampDeVacancesKeno
Instagram/CampDeVacancesKeno

 

 

 

(Visited 335 times, 1 visits today)
Abonnez-vous à notre l’infolettre  pour ne rien manquer!