fbpx
Partagez avec vos amis!

En général quand on discute de boîtes à lunch ou de collations d’école entre mamans, c’est plutôt un casse-tête voire une corvée. Comment faire des boîtes à lunch santé quotidiennement alors que l’on se débat déjà entre notre activité professionnelle, les devoirs, les activités extra-scolaires, les repas du soir… ? Alors quand notre enfant quitte le cocon de la garderie pour entrer à l’école et que l’on réalise qu’une nouvelle tâche s’ajoute à notre liste déjà longue de « to do »… c’est souvent « too much » !

Au départ, on est super motivé. On fait des lunchs super festifs, des repas thématiques selon la saison ou des bentos, mais on est vite rattrapé par la réalité de notre quotidien hyper-occupé. La boîte à lunch se transforme alors progressivement en pratiques sandwichs préparés à l’avance, restes de pizza, assemblages de crakers, hummus… avec quelques légumes à côté type carottes, concombres, celeris… c’est déjà pas si mal… et pourtant!

1- Explosition de l’obésité infantile et de la malbouffe

Savez-vous qu’au Canada (comme dans de nombreux pays occidentaux) le taux d’obésité infantile a plus que doublé en 40 ans ! L’obésité touche maintenant plus de 15% des jeunes âgés de 3 à 19 ans. Ceci est sans compter les enfants qui sont en surpoids et dont le nombre ne cesse également d’augmenter…Certains pédiatres parlent même d’épidémie !

Comment expliquer ce phénomène inquiétant?

Le principal facteur à l’origine de ce problème est l’alimentation. Ces dernières années nous avons assisté à un changement important dans le régime alimentaire des gens.

Dans la majorité des familles, les deux parents travaillent. Débordés par des horaires utra-chargés, ils n’ont pas le temps de cuisiner. Les plats préparés (bourrés d’aliments transformés), les recettes rapides (type pâtes au fromage), les pizzas, hamburgers…etc… envahissent ainsi les assiettes de la famille.

boites-a-lunch-sante-wooloo

Et voilà, sans le vouloir, on donne dès leur plus jeune âge les mauvais repères alimentaires à nos enfants. On les habitue à aimer les aliments trop gras, trop salés, trop sucrés, trop transformés, dont les goûts sont travaillés artificiellement par les industriels pour leur plaire … Progressivement ils n’aiment plus les légumes, les aliments bruts (sans ketchup), les aliments nouveaux ce qui entraine des carences en vitamines et des déséquilibres alimentaires néfastes pour leur santé.

Pour éviter de tomber dans cette spirale infernale de la malbouffe, un bon moyen est de préparer quotidiennement des boîtes à lunch santé à nos enfants. À la garderie ils ont appris à manger des repas équilibrés et variés, il faut continuer dans cette même veine.

2- L’éducation alimentaire de nos enfants

Dans notre société l’éducation des enfants est au cœur des préoccupations de parents. On apprend à ses enfants les bonnes manières, on cherche une bonne garderie puis une bonne école et on lui donne accès à toute une panoplie d’activités extra-scolaires (musique, sport, échec, cours de langues…).

boites-a-lunch-sante-wooloo

Et l’éduction alimentaire dans tout ça?

Elle s’est perdue au fil du temps. On la travaille un peu quand on apprend à manger les aliments solides à son enfant puis elle passe souvent en second plan. Or de même que l’on éduque nos enfants à être polis ou à bien travailler à l’école, nous devons leur apprendre à bien manger dès leur plus jeune âge avant qu’il ne soit trop tard !

Également à lire « Boîte à lunch : les 3 erreurs des mamans active »

Jusqu’à présent on parlait beaucoup de l’importance du petit déjeuner qui apporte l’énergie pour démarrer la journée. Mais de plus en plus, les nutritionnistes déclarent que c’est en fait le repas de midi qui est LE repas le plus important pour un enfant.

C’est ce que votre enfant va manger pour son lunch qui va avoir un impact sur :

  • Son niveau d’énergie
  • Sa concentration
  • Son activité cérébrale
  • Son stress
  • Et même sur son humeur!

C’est pour cela qu’il est important de préparer un repas sain qui lui fournisse toutes les ressources dont il a besoin pour passer une bonne journée.

3- Plus facile à dire qu’à faire…

« Je ne sais pas cuisiner, cela ne m’intéresse pas, je manque d’inspiration et en plus je n’ai vraiment pas le temps! ».

Ces affirmations résonneront peut-être chez certaines d’entre vous. En tout cas elle reflétait totalement mon cas il n’y a encore pas si longtemps….Je travaillais plus de 50h par semaine et je mettais sans y penser mes enfants à la cantine ou au repas chaud. Mon fils était grassouillet (il buvait des jus de fruit tous les jours et choisissait tout le temps les mêmes sandwichs bien gras). Ma fille, également grassouillette, était très souvent de mauvaise humeur car elle ne mangeait presque rien de son plateau repas, avait faim l’après midi et se jetait sur des sucreries au goûter en râlant.

J’essayais bien de cuisiner des plats santé le soir en me disant que cela allait équilibrer les choses… Mais comme les enfants étaient rentrés de l’école affâmés, ils avaient pris un gros goûter (souvent bien sucré) et picoraient le soir, il ne voulait pas manger les légumes car soit disant ils n’avaient plus faim…un vrai cercle vicieux…

Un mauvais coup du sort m’a obligé a revoir toute l’alimentation familiale. J’ai été horrifiée du laisser-aller alimentaire que j’avais laissé s’installer dans notre foyer sans m’en rendre compte. Mes enfants étaient sportifs et j’avais pris pour acquis que cela suffisait à leur assurer une bonne santé….et pourtant j’étais en train de leur donner de très mauvais réflexes alimentaires…

boites-a-lunch-sante-wooloo

Cela m’a pris plusieurs mois et l’aide d’une nutrithérapeute pour sortir mes enfants de la « bouffe industrielle » de l’école et être capable de leur faire quotidiennement, simplement et rapidement des boîtes à lunch santé. C’est-à-dire une boîte à lunch contenant :

  • Le moins d’aliments transformés possibles
  • Les plus de fruits et de légumes bio et si possible de saison
  • Des herbes et des épices
  • Les bonnes combinaisons : équilibré et rassasiant
  • Le moins de sucre possible

Pour y arriver j’ai du :

  • élaborer des recettes équilibrées, complètes mais surtout rapides à faire
  • m’équiper avec quelques ustensiles performants pour éviter de perdre du temps
  • mettre en place une planification : toutes les semaines à partir de ma banque de recettes, je planifie les 5 boîtes à lunch que je vais faire pour toute la famille (et oui papa et maman en profite aussi)
  • faire l’ensemble des courses le samedi
  • prévoir 30 minutes le dimanche pour laver et couper certains aliments qui cuiront en quelques minutes les jours suivants.

Pour celles que cela intéresse, n’hésitez pas à télécharger gratuitement mon Kit de démarrage.

C’est sûr que cela n’a pas été simple. Dans un premier temps j’ai du me motiver et en faire une priorité alors que je n’aimais pas spécialement faire ça (comme quand je me remets à la course avant l’été pour perdre les petits kilos en trop emmagasinés pendant l’hiver J). Ensuite j’ai du y aller progressivement avec les enfants, j’ai voulu éviter un tsunami alimentaire, j’ai alterné les nouvelles recettes avec les recette traditionnelles qu’ils aimaient (en gros les pâtes) et j’ai fini par élaborer les planning hebdomadaires pour gagner du temps !

Aujourd’hui cette «corvée» est devenue une routine qui fait partie de notre quotidien. Mes enfants ont retrouvé la ligne et sont bien plus en forme (bien moins souvent malades). Mon mari apprécie aussi ce nouveau service « clef en main ». Quant à moi, cela m’a permis de réapprendre le plaisir de bien manger et parfois de cuisiner en famille!

Il ne faut jamais oublier qu’une alimentation saine, variée, bien équilibrée, associée à une activité physique ou sportive bien adaptée aux goûts et aux aptitudes de l’enfant sont les meilleurs atouts pour son développement harmonieux! C’est une bonne résolution à prendre pour la nouvelle année J

Lucile Baladier de http://www.super-boitealunch.com/

(Visited 1 times, 6 visits today)

Partagez avec vos amis!

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre l’infolettre  pour ne rien manquer!

Suivez-nous sur Instagram