fbpx
Partagez avec vos amis!

 

C’est connu, les Québécois ont une relation plus complexe avec l’argent que le reste des Canadiens. En effet, selon un sondage réalisé par Léger
pour le Journal-TVA; « un Québécois sur deux est stressé par sa situation financière. » Même son de cloche dans une autre étude de Léger pour Raymond Chabot cette fois; « Au Québec, près d’une personne sur quatre n’est pas du tout en mesure d’épargner. »

 

Faites-vous partie de ces statistiques? Quelle est votre relation à l’argent? Laissez-moi vous raconter la mienne.

 

L’argent et moi : je suis une autruche

 

Je suis une autruche, je n’avais pas besoin de faire un test pour le savoir, j’en suis une depuis toujours. Du moins, je l’étais, avant. Je n’ai jamais vraiment épargné dans ma vie. Je me suis surtout surendetté. Consciemment ou inconsciemment, je préférais ne pas parler d’argent. Je connaissais rarement le solde exact de mes comptes, pas plus que celui de mes cartes de crédit. Je payais des frais de toutes sortes inutilement parce que je ne m’occupais pas de mes affaires. Bref, je n’aime pas les chiffres, je n’ai jamais choisi non plus un travail en fonction du salaire. Mais vient un jour où l’on doit faire face à la réalité et s’interroger sur l’impact de notre rapport à l’argent sur notre liberté, notre vie et nos proches, que l’on soit autruche, cigale ou
séraphin
.

 

D’où vient notre rapport émotionnel et rationnel face à l’argent? Simple, de notre éducation et des croyances collectives. Notamment que les Québécois sont nés pour « un petit pain » et que les hommes ont longtemps mal vu le fait que leur femme puisse gagner plus qu’eux. Il n’y a pourtant rien de plus faux.


 

Reprendre le contrôle et éduquer mes filles

 

Dans mon cas, je sais que c’est un peu tout ça et ma personnalité qui m’ont causé des difficultés financières. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour reprendre le contrôle de sa relation avec l’argent, de ses finances, mais surtout, il n’est jamais trop tôt! Après avoir fait un
cheminement personnel, j’ai voulu modifier la façon dont on enseignait à nos enfants, mon conjoint et moi, la valeur de l’argent et guider mes filles vers une relation équilibrée face à l’argent. Par contre, en toute honnêteté, je ne savais pas du tout comment m’y prendre.

 

Des outils précieux pour vous permettre d’engager la conversation

 

Parler d’argent avec ses enfants, ça semble simple, non?! Pourtant, je ne me sentais pas outillé pour le faire. Jusqu’à ce que je découvre l’initiative « Parlons argent avec nos enfants » de BMO Groupe financier en partenariat avec la Fondation canadienne d’éducation économique (FCEE). Ce programme vise à fournir des ressources et des outils pour engager des conversations pertinentes avec les enfants. Il est présenté en deux volets, soit pour les enseignants et pour les parents. Ce qui est génial, c’est que ces outils ont été conçus en fonction des différents groupes d’âge. Comme mes filles ont 5 et 11 ans, cela me permet d’adapter mes interventions pour chacune d’elle.

 

Toutes les ressources sont regroupées sur le site internet dédié « Parlons argent avec nos enfants » et disponibles en français.
Vous devez vous inscrire et ça prend littéralement 45 secondes. Vous pourrez ensuite choisir les activités selon le groupe d’âge et conserver une liste de vos favorites. Ce à quoi vous aurez accès :

 

  • Des bricolages, comme la création d’une tirelire
  • Des outils à télécharger et imprimer, comme un calendrier de tâches pour apprendre que certaines sont bénévoles et d’autres rémunérées (argent de poche)
  • Des mots croisés, des vidéos, des lectures
  • Des idées pour apprendre au quotidien
  • Mon coup de cœur : les occasions d’apprentissage à partir de films que les enfants connaissent; Charlie et la chocolaterie, Aladdin, SOS fantômes, par exemple.

 

La journée « Parlons argent avec nos enfants » de BMO Groupe financier aura lieu le 20 avril prochain. Cette journée dédiée existe depuis 2013 et a permis, entre autres, à plus de 400 000 jeunes en milieu scolaire d’apprendre à développer une relation saine face à l’argent et mieux gérer leurs propres économies.

 

Votre influence sur vos enfants

 

L’éducation économique est au cœur de la mission de BMO Groupe financier, c’est pourquoi vous trouverez également une multitude de ressources pour vous accompagner en tant qu’adulte dans votre vie de tous les jours, dans la préparation de votre retraite et concernant les achats au cours d’événements importants de votre vie. Ces ressources sont accessibles sur le site Votre vie et vos finances.

 

Après tout, l’éducation de nos enfants passe beaucoup par l’exemple. Si vous développez de bonnes habitudes financières et une
relation saine et équilibrée face à l’argent, vous contribuerez à améliorer la société québécoise en créant de petits adultes en devenir plus responsables et informés. Bien gérer son argent apporte une grande liberté d’esprit. Parlons-en à nos enfants, le 20 avril et toute l’année!

 

Quel est votre propre rapport à l’argent? Comment affecte-t-il votre discours auprès de vos enfants? Partagez votre expérience dans les commentaires!

 

 

Suivez l’initiative « Parlez d’argent avec vos enfants » de BMO Groupe financier sur les réseaux sociaux :

Twitter – @BMOfr / #TWOKAM

Instagram – @BMOCanada

Facebook – /BMOcommunaute

*Bien que ce témoignage soit commandité par « BMO Groupe financier », les opinions et le langage qu’il contient sont les miens. 

 

(Visited 34 times, 1 visits today)

Partagez avec vos amis!

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre l’infolettre  pour ne rien manquer!

Suivez-nous sur Instagram