fbpx
Partagez avec vos amis!

De 1985 à 1992, j’écoutais religieusement mes épisodes de Passe-partout. Pis dans ce temps-là, comme Cannelle et Pruneau, je voulais dont ben que ma mère achète les fameux biscuits qui font grandir (j’étais comme toujours la 2e plus petite de la classe, tsé.)! Toi aussi hein?! Je savais. Ha!

La petite histoire de Passe-Partout

Le 15 novembre 1977 avait lieu sur les ondes de Radio Québec*
la première de plusieurs centaines d’émissions de Passe-Partout (*ben oui toi, Télé-Québec s’appelait d’même dans mon temps!) Et comme tous les enfants de ma génération, je ne savais pas qu’on deviendrait cette génération éponyme et qu’on réécouterait un remake, 40 ans plus tard, avec nos propres enfants.

Le Passe-Partout de ma génération était une émission éducative destinée aux enfants d’âge préscolaire, divertissante et stimulante. Je me souviens d’ailleurs des capsules du coeur de Passe-Partout qui visait clairement à nous inculquer l’ouverture au monde, la confiance en soi, le respect de soi et des autres et le droit d’exprimer ses émotions par le biais de ses confidences très éloquente 😉

Et le nouveau Passe-Partout, il passe le test ou non?

Évidement, n’ayant écouté que le premier épisode, il est un peu difficile de se prononcer. Par contre, je peux vous dire ce qu’on a pensé de ce dit épisode 🙂

Tout d’abord, sachez que ce sont les mêmes sketchs, avec les mêmes musiques et présentés dans le même ordre qu’en 1977: Les Passes, les marionnettes et les vraies enfants qui jouent. Pareil, pareil, mais avec de petites adaptations pour 2019: Pruneau présente sa famille sur son iPad, Passe-montagne fait le sketch de la voiture ÉLECTRIQUE imaginaire “pout-pout-pout” et les acteurs s’animent dans des décors modernes aux murs blancs et accessoires colorés.

Les nouvelles voix

Commençon avec ma préférée: Passe-partout. Elle parle PAREIL. Mais quand je dis pareil, c’est PAREIL p-a-r-e-i-l: l’ntonations, ses pauses, son petit rire enfantin. Toute. Mais, contrairement à ce qu’on peut en penser, ce n’est pas “gossant”. Entouka, moi, je l’aime déjà ma belle Passe-Partout.

Mais mon moins bon, c’est Pruneau.

On a un running gag à la maison… En fait, on appelle souvent mon garçon pruneau parce que, quand il s’emporte, il a la voix de la marionnette de 77. Mais dans le remake, Pruneau, ben il a la voix de Ti-Brin 77. Pis c’est tellement décevant. #monavisà5cents

Et puis sachez que Madame Coucou ne rrrrroule plus ses “r”. En fait, elle semble même venir d’un autre pays. Voilà surement une autre petite touch 2019 pour ouvrir nos enfants sur notre monde.

Et mes enfants, qu’est-ce qu’ils en pensent?

Même si mes grands de 8 et 11 ans trouvaient ça s-u-p-e-r bébé, ben ils sont quand même restés jusqu’au sketch de Passe-partout. Faque, pas si sûre qu’ils n’ont pas aimé au moins un ti-peu ça… Entouka, les producteurs ont réussi à les scotcher devant l’émission. Pour moi, c’est un point pour eux ça, non? 😉

Mais ma 5 ans, elle, elle les a dévorés des yeux! Comme moi à son âge en fait. Copié-collé.

Et avant de vous laisser sur cette enlevante ritournelle, sachez qu’on sera su’l divan collée-collée, demain, 18h. #jaimepassepartout

Et vous, poussinots et poussinettes des années 80, quelle est votre opinion sur ce remake? Avez-vous aimé?

(Visited 1 times, 1 visits today)

Partagez avec vos amis!

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Abonnez-vous à notre l’infolettre  pour ne rien manquer!

Suivez-nous sur Instagram