Looking for something?

Un coffre aux trésors en Kit Kat!


Je
me demande si j’exagère quand je dis que mes enfants s’exclament autant de
joie quand je leur annonce que je leur paye une traite au magasin de bonbons
que quand je leur dit que c'est aujourd'hui Noël!

Pourtant, on s’entend
qu’avec une maman Wooloo, mes enfants ne sont pas privé de sucreries.. à moins
que ce soit l’inverse..je leur en donne tellement qu’ils ont développé une
dépendance sévère :-)! Enfin..peu importe, pour célébrer la fin d’une
belle année à l’école, je pensais aller au magasin de bonbons. Entre temps,
j’ai reçu une petite commande que j’avais passée chez Kitchen Jukebox. J’avais
commandé des diamants en bonbons..je les trouvais trop beaux! Quand j’ai ouvert
la boîte, j’ai eu un flash d’une idée que j’avais vu passer sur facebook
(malheureusement, je n’ai pas remarqué de qui elle venait) : Un coffre aux
trésors en Kit Kat!! Alors finalement, j’ai décidé de faire changement, au lieu
d’aller au magasin de bonbons, je leur ai préparé un dessert spécial!


Après
la folie des gâteaux aux KitKat, voici donc les coffres aux trésors en
KitKat : décidément, les KitKat sont des barres qui permettent de réaliser
des idées  très festives :-). J’ai eu tellement de plaisir à le préparer et
je suis très contente du résultat! C’est assez simple et ça fonctionne vraiment
bien, mon coffre était super solide!

Image 1 – Le coffre aux trésors en KitKat!


Tout
ce que vous aurez besoin


  • 5 barres de chocolat KitKat (je vous recommanderais 1 ou 2 d’extra au cas où vous les casseriez en ouvrant la barre. Moi j’en ai cassé 3! Il faut dire qu’il faisait 36 degré dehors… ça a pas dû aider!)
  • Environ ¼ tasse de chocolat fondu (des brisures de chocolat c’est parfait!)
  • De la cassonade (plus elle est fraiche, plus ce sera beau au look)
  • Des bonbons pour remplir le coffre. Moi j’ai utilisé des sous en chocolat, des diamants, des perles et dans le fond du coffre vous pouvez mettre leurs jujubes préférés.
  • De la réglisse noire pour les poignées (j’en n’avais pas trouvé, j’ai pris de la rouge que j’ai trempé dans du colorant noir!)
  • Du cacao
  • 2 bâtons (popsicle, suçon, pic à brochette)  
     

Image 2 – Quelques étapes en images 

Les
étapes


  1. Faire fondre le chocolat
  2. A l’aide d’un pinceau, coller les 4 côtés du coffre avec du chocolat. Vous allez voir, ça tient super bien!
  3. Mettre au réfrigérateur une quinzaine de minutes. Pour être certain. Mais je pense que j’ai attendu 5 minutes à peine, j’étais trop curieuse
  4. A l’aide d’un tamis, saupoudrer les côtés du coffre de cacao. Ça ajoute vraiment au look et ça va faire disparaître le logo de Kit Kat et les petites empreintes de doigts
  5. Couper vos bâtons de la longueur parfaite pour faire tenir le couvercle du coffre ouvert
  6. Mettre les bâtons de chaque côté du devant du coffre (à l’intérieur)
  7. Ajouter encore du chocolat fondu pour fixer le derrière du couvercle au coffre
  8. Couper 2 petits bouts de réglisses pour faire les poignées
  9. Mettre du chocolat à chaque extrémité de la réglisse et coller entre 2 rangées de KitKat
  10. Remettre au réfrigérateur et attendre un autre 15 minutes (ou selon votre patience)
  11. Refaire l’étape du cacao sur le couvercle
  12. Étendre la cassonade dans votre assiette
  13. Déposer le coffre sur la cassonade
  14. Retirer les bâtons
  15. Remplir le coffre de vos bonbons préférés et décorer à votre goût!


Image 3 – L'étape #6 en image

Quand
j’ai eu terminé, je l’ai mis au réfrigérateur jusqu’au lendemain soir. Tout est
resté bien en place et quand on l’a sorti, il était tellement solide qu’il
était presque difficile à défaire!


Je
trouve que c’est une belle petite idée à retenir pour une fête de pirate. Ça
peut très bien remplacer un gâteau, surtout si vous savez que vos enfants ont
l’habitude de le gaspiller.


Si
vous en faites un, envoyez-moi des photos! Je suis curieuse de voir d’autres
versions du coffre aux trésors en KitKat! 


Des rouleaux aux fruits, des vrais!


Puisque
c’est le temps des fraises et qu’on va sûrement en avoir tellement à ne plus
savoir quoi en faire, on a décidé de tester pour vous la possibilité de faire
des rouleaux aux fruits maison, donc dans lesquels on sait ce qu’on a mis et
dans lesquels on a limité la quantité de sucre!


 


Le
principe est assez simple. On prend les fraises qu’on réduit en purée et
auxquels on ajoute un peu de jus de citron et de sucre. On réduit le mélange en
confiture dans une casserole, question de faire sortir le plus d’eau possible,
avant de l’étendre sur une plaque pour terminer la déshydratation au four. Une
fois complètement refroidi, il ne reste qu’à couper le rectangle séché en
lanières et de les rouler dans un papier ciré.


 


Le
problème avec ces rouleaux, c’est qu’ils mettent la patience des enfants à rude
épreuve en étant au moins 4h au four! Et une fois la dégustation terminée, les
enfants ont eu plein d’idées pour une variation sur un même thème! C’est
pourquoi j’ai fini par en faire aux fraises, aux mangues, aux kiwis et aux
pommes! Parce que tant qu’à faire chauffer le four aussi longtemps, mieux vaut maximiser
son utilisation en y mettant 2 tôles!

 

Image 1 – Premier essai avec des fraises

 


 


Conclusion
des tests de goûts : ma grande de 5 ans est la seule à ne pas avoir
apprécié, quoi qu’elle a commencé à être malade le lendemain, ce qui peut
expliquer qu’elle ne se sentait pas bien. Mais sa petite sœur a sauté sur la
chance d’avoir un 2e rouleau et son grand frère a été plus que
content du résultat des rouleaux à la mangue. C’est vrai que la texture de la mangue
se prête particulièrement bien aux rouleaux. Pour les parents, mon chum a
trouvé que toutes les sortes étaient bonnes, même si les rouleaux aux kiwis ont
mérités le titre de « surprenants, mais bon pareil! ». De mon côté,
j’avoue avoir un faible pour les rouleaux aux fraises. Mais je dirais aussi que
les 4 saveurs ont leur côté intéressant :


 


  • fraise pour le côté collant et sucré très près des rouleaux commerciaux
  • mangue pour la texture
  • kiwi pour le goût surprenant
  • pomme pour la facilité de préparation


 


Voici
les recettes détaillées :


 


Fraises


  • Un panier de 2 litres (ce qui donne 1500ml de fraises coupées en deux et au final, 1 litre de purée)
  • 45ml (3 cuil. table) de sucre
  • 22ml (1 ½ cuil. table) de jus de citron (ou de lime) frais


 


Mangues


  • 2 grosses mangues (900g, ce qui donne au final 575ml de purée)
  • 30ml (2 cuil. table) de sucre
  • 15ml (1 cuil. table) de jus de citron (ou de lime) frais


 


Kiwi


  • 1kg de kiwis (environ 12 kiwis, ce qui donne 750ml de purée)
  • 60ml (¼ de tasse) de sucre
  • 15ml (1 cuil. table) de jus de citron (ou de lime) frais


 


Pommes


  • 4
    contenants individuels de compotes de pommes


Comme
la compote est déjà cuite, on passe tout de suite à l’étape de la plaque! C’est
mon petit côté paresseux qui m’a suggéré ce test! Par contre, comme la compote
du commerce est plus liquide que la compote maison, la purée aura plus tendance
à s’étendre, donc les rouleaux seront plus minces, mais tout aussi bons! Il
suffit de les faire cuire moins longtemps!

 

Image 2 – Deuxième essai avec des mangues, pommes et kiwis

 


 


Une
fois les fruits en purée, on ajoute le sucre et le jus de citron. Dans une
casserole (plutôt grande pour permettre aux fruits de bien dégager leur eau),
réduire la purée en quasi compote, soit environ 30 minutes*, en remuant
fréquemment pour éviter que ça colle. La préparation doit devenir épaisse et
collante. Cette étape permet d’éliminer le plus d’eau possible des fruits.


 


Verser
la préparation sur des plaques à cuisson recouvertes de papier parchemin, puis
l’étendre pour former un rectangle. Il faut que la couche soit uniforme (environ
3mm) et surtout, il ne faut pas qu’il y ait des endroits translucides parce que
si la couche est trop mince, ces endroits vont justes devenir très secs.  L’idéal, c’est d’utiliser une spatule coudée,
mais une grosse spatule en silicone fait tout aussi bien l’affaire! Mettre au
four préchauffé à 170°F (au plus 200°F si votre four ne va pas aussi bas) et
laisser sécher pour environ 3h30-4h. Les rouleaux sont prêts lorsqu’au toucher,
c’est encore collant mais que la purée ne reste pas collée sur le doigt.
Retirer du four et laisser refroidir complètement. Déposer une feuille de
papier ciré sur le dessus et renverser la préparation. Si la purée est bien
cuite, le papier parchemin va s’enlever tout seul. Si vous voyez que de la
purée y reste collée, remettez la plaque au four pour une trentaine de minutes
(sans le papier ciré).


 


Transférer
la feuille de purée sur une planche à découper. Puisque les côtés seront plus
cuits, parce qu’ils étaient plus minces que le centre, découpez les avec des
ciseaux ou un rouleau à pizza, ou encore avec un couteau coupant. Il ne vous
reste plus qu’à faire les lanières de la largeur voulue puis à les rouler dans
une lanière de papier cirée. Pour que ça fonctionne bien, vous devrez laisser
un peu plus long de papier que la lanière, question que le rouleau ne dépasse
pas du papier ciré. Et si vous êtes plus paresseuse comme moi, vous pouvez
aussi faire un gros rouleau et le coupé en sections! D’une pierre deux coups
puisque vous n’aurez pas à remettre les lanières de purée sur une lanière de
papier ciré pour ensuite le rouer! L’inconvénient de cette méthode paresseuse,
c’est que les rouleaux sont moins roulés serrés, dons un peu moins beaux. Mais
si ce n’est pas pour une occasion spéciale où la présentation importe, les
enfants n’y verront que du feu! À la limite, vous pourrez de toute façon
re-rouler les rouleaux pour qu’ils soient beaux!


 


 


*La
recette originale mentionnant un temps de cuisson de 10 minutes, mais je ne
m’en suis jamais sortie en moins de 30 minutes, peu importe le fruit. Si
quelqu’un trouve un truc, il est le bienvenue! La prochaine fois, je vais
tenter l’expérience au four micro-ondes.

 

Sweet table à la québécoise


Elles ont déjà conquis l’Europe et
l’Australie, elles deviennent maintenant de plus en plus populaires au Québec.  La table des douceurs, mieux connue sous son
nom anglais « sweet table », est une table de fête thématique, haute
en couleur et personnalisée dans les moindres détails. Une création visuelle
dont les éléments sont dessinés, coordonnés dans les moindres petits détails et
installés pour former un tout, un tableau à regarder et à manger ! La
« sweet table » est présentée comme un buffet et est généralement
adossée à un mur, celui-ci faisant office de fond et de support à la
décoration. C’est une façon originale de présenter (pour une fête, un mariage,
un shower de bébé, etc.) vos gourmandises et petites douceurs. Le gâteau, les
cupcakes, les cakepops, les macarons, les biscuits, les sucreries, les
chocolats fins, le caramel sucré et autres friandises, sont eux aussi assortis
au thème de la table. Attention, ici on vise le chic, le design et la
personnalisation, loin des articles de fête générique des grandes surfaces.

Image 1 – Une table de douceurs réalisée par Marie-Josée Venne, de A à Z. Temps total de travail : 30 heures!


Une table des douceurs professionnelle
requiert des notions de design graphiques, de présentation visuelle, de
stylisme, beaucoup de matériel, une imagination débordante et des talents
culinaires, particulièrement en pâtisserie ! Une table très élaborée, pour
un mariage, par exemple, peut nécessiter de 3 à 6 mois de travail avant d’être
dévoilée sous vos yeux. Et de 4 à 8 semaines de préparation pour un anniversaire.
Vous comprendrez alors pourquoi des entreprises se spécialisent dans la
création de table des douceurs et vous offre des services clé en main.
J’entends la question : est-ce coûteux ? Au Québec, encore peu
d’entreprises se spécialisent dans ce domaine, mais une petite table de fête
pour un anniversaire d’enfants débute à environ 225.00$ pour 8, selon le
styliste et vos besoins. Cette table élaborée durant des jours, elle sera
ensuite installée à votre domicile, incluant le visuel et les gourmandises :
c’est clé en main ! Pour les mariages et autres événements, c’est vraiment
sur soumission, il y a tant d’aspects à considérer pour vous offrir la
perfection ! Car on ne vise rien de moins…

Image 2 – Deux réalisations de Cygne de fantaisie

 

Image de gauche : table de fête pour anniversaire d’enfant – thème Minnie mouse – réalisation Cygne de fantaisie 

Image de droite : exemple de détails personnalisés, thème sirène – réalisation de Cygne de fantaisie

Vous pouvez créer vous-même vos « sweet
tables ». Selon vos talents et intérêts, ayez recours à quelques coups de
pouce très abordables pour vous faciliter la tâche.  Entre autre, pour le design graphique de
votre « étiquetage » et la personnalisation de vos items, pour
l’achat d’articles décoratifs en papier ou vintages, ou encore pour la
confection des douceurs. C’est une chouette façon de créer vous-même et
d’obtenir une table qui épatera vos invités, et surtout, votre fêté !


Dans un second article, je vous donnerai
des conseils coup de pouce pour l’élaboration de votre table des douceurs. Rendez-vous
bientôt sur Wooloo.ca pour l’ouverture de ma boîte à outils, juste pour
vous !


Si vous aimeriez faire faire une table de douceurs pour
un de vos évènements, en plus de Cygne de fantaisie, voici quelques entreprises
québécoises qui offrent ce service :


http://www.kreavie.ca/


https://www.facebook.com/MamanSucree 
 


Voici quelques-unes de mes
entreprises internationales favorites qui élaborent des « sweet
tables », histoire de vous mettre l’eau à la bouche et des idées plein la
tête ! 

http://www.monbebecheri.com/


http://katelandersevents.blogspot.ca/


http://www.le-candy-bar.com/p/nos-tables-de-douceurs.html


http://sweettable.ca/


http://www.villadolce.co.uk/Sweet-Tables

 

Feux d’artifices et gâteau en coccinelle!


Il
y a 7 ans, je préparais le premier gâteau d’anniversaire pour un de mes
enfants! C’était pour mon plus vieux, Arnaud, qui va avoir 8 ans le 1 juillet.
Je dois admettre que son arrivée dans notre vie a été assez spectaculaire. J’ai
accouché au CHUM à Montréal vers 21h45 et à 22h, au Vieux Port juste à côté, on
a commencé à entendre des feux d’artifice pour la fête du Canada. Il avait donc
15 minutes quand je lui ai raconté son premier mensonge : Oh bébé!!… c’est
juste pour toi les feux d’artifice et tu sais quoi, en plus, il va y en avoir à
toutes les années à ton anniversaire :-). J’étais TROP émue par le beau moment,
je me sentais comme dans un film et je n’avais probablement même pas
l’impression que je lui racontais n’importe quoi (haha!!)


Évidemment,
j’évite autant que possible de lui mentir, mais je dois cependant avouer que
mon plus récent mensonge date de la semaine dernière. On a emprunté un
magnifique livre de Super-héros à la bibliothèque .
Vraiment, il est super bien fait! Les héros ont tous en commun d’être des
personnages fictifs. Je sais pas qui a eu cette idée très très mauvaise
(probablement pas un parent de jeunes enfants) de mettre le Père Noel dans ce
livre!! Bon ok, il commence à être un peu vieux pour croire au père Noel, mais
il a quand même quatre, bientôt cinq petits frères et sœurs autour de lui! Quand il
m’a demandé pourquoi le père Noel était dans ce livre, je lui ai dit que je ne
comprenais vraiment pas, ça devait sûrement être une erreur!


Je
m’éloigne du sujet un peu :-), initialement, j’avais le goût de vous
partager l’idée du premier gâteau d’anniversaire brico-culinaire que j’ai fait
dans ma vie!   

Image 1 – Mon premier gâteau brico-culinaire..il y a 7 ans!


Tout ce que vous aurez besoin


 


  • Votre mélange de gâteau préféré
  • Des M&M
  • Des biscuits faits sur le long (voir ceux que j’ai utilisé pour faire les pattes)
  • Des réglisses
  • Du glaçage brun et du glaçage blanc
  • Du colorant rouge
  • Facultatif : Un Jos Louis ou un May West


 


Les étapes


  1. Préparer le gâteau selon les indications.
  2. Pour le corps de la coccinelle, il faut utiliser un bol rond allant au four (genre pyrex).
  3. Pour la tête de la coccinelle, vous avez l’option d’utiliser un peu de mélange à gâteau et la faire vous-même si vous avez un petit bol rond. Sinon, vous pouvez utiliser un petit gâteau du commerce du genre Jos Louis ou May West.
  4. Ensuite, vous pouvez vous inspirer de mon image pour la déco! C’est aussi simple que ça J


J’adore
le p’tit visage souriant de la coccinelle. Comment voulez-vous ne pas lui
retourner son sourire 
J! Je suis certaine que vos enfants vont l'adorer!

*Je fais partie du programme d’ambassadrices de Fisher-Price et je bénéficie d’avantages en raison de mon affiliation au groupe. Les opinions exprimées dans ce blogue n’engagent que moi.  

Des idées sucrées pour une fête de princesse


Ma
première sweet table à vie!! Bon..les professionnelles vont dire :
euh..quoi, ça? une sweet table? Pour faire une histoire courte, une sweet table
est habituellement bien pensée, et remplie de gourmandises sucrées bien
agencées. Les professionnelles vont y penser des semaines/mois à l’avance et
passer des heures et des heures à les préparer. La mienne, j’y ai pensé
quelques jours à l’avance et j’ai quand même passé une bonne journée à la
préparer. Disons-le, c’est de l’ouvrage!! Mais j’avais tellement le goût d’en
faire une! Ceux qui me connaissent bien savent à quel point j’aime Pinterest,
et les sweet tables qu’on peut voir là sont vraiment impressionnantes! Rien à voir avec
la mienne. Elles m’ont vraiment donné le goût d’essayer!

Image 1 – Ma première "Sweet
table"

 


Je
vous avais promis de vous partager le détails de mes idées en janvier dernier
après la fête de princesse de ma fille..c’est rare que je suis aussi flâneuse!
Je vous partage donc les idées, parce qu’elles se reprennent toutes très bien
individuellement et elles sont adaptables selon la thématique de votre fête.


Mettre
des biscuits sur des bâtons, c’est l’fun, décorer des biscuits, c’est très
l’fun! Je me suis dit : Tiens, pourquoi pas, les filles vont avoir du
plaisir! Cette fois-ci j’ai ajouté des rubans pour que ça ait l’air de baguettes
magiques avec ma thématique de princesse. J’ai aussi utilisé un emporte-pièce
en étoile mais vous pourriez utiliser n’importe quel emporte-pièce selon votre
thème. J’ai aussi utilisé des pailles en papier parce que je les trouvais trop
belles! Cependant, je ne vous le conseillerais pas parce les biscuits ne
tenaient pas super bien. Ils tiennent définitivement mieux sur des bâtons faits
pour ça
!

Image 2 – Décoration
de baguettes magiques!

 

Ma
découverte de début d’année.. les brownies au nutella de Ricardo! Le nutella ne
fait pas l’unanimité pour la santé de nos enfants, mais le temps d’une fête, je
suis certaine que ça ne fait pas de mal à personne et ils sont vraiment bons!!
Miam!! Une fois la recette sortie du four, je les tourne à l’envers sur une
planche à découper et je les coupe avec un emporte-pièce. Le dessous des
brownies est plus beau que le dessus. Ensuite, j’ai ajouté une petite touche de
rose
!


Le
popcorn au caramel
!! Oh qu’il est bon lui!! Rien à voir avec le Cracker
Jack :-)! La première fois que j’avais fait la recette, c’était aux couleurs
de Noel. Cette fois-ci, je l’ai fait rose. Si vous n’aimez pas trop le
colorant, ce n’est pas nécessaire d’en ajouter non plus. Mais sinon, cette
recette de popcorn au caramel est vraiment un délice!

Image 3 – Les brownies au Nutella et le popcorn au caramel


Les
guimauves décorées.. ben elles, elles sont toujours populaires et tellement
facile à réaliser. Vous pouvez utiliser du chocolat que vous avez à la maison
(certains chocolats sont plus liquides que d’autres alors sont moins évidents à
travailler) mais le chocolat de couleur va super bien (en autant que vous ne le
brûliez pas..j’aime le truc de le faire fondre au micro-onde, mode dégel, 10
secondes à la fois). Ensuite, vous enrobez les guimauves de chocolat à l'aide d'une cuillère et ajoutez des
décorettes si vous voulez. Vous pouvez mettre les guimauves sur des bâtons si
vous en avez, sinon, c’est pas si grave. N’oubliez pas de prévoir un petit bloc
de styromousse pour y déposer vos guimauves sur des bâtons le temps que le
chocolat fige.


Image 4 – Les guimauves décorées



J’aurais
pu leur servir du lait, parce qu’avec autant de sucre, a-t-on vraiment besoin
d’en ajouter?..mais je n’ai pas pu résister à leur servir du lait aux fraises
roses :-)! J’ai aussi utilisé mon chocolat de couleur et mes décorettes pour
décorer les verres. Les pailles de couleur sont magnifiques aussi, non?!

Image 5 – Du lait de princesse! ..aux fraises


La
grande déception de ma fille : le monkey bread de Ricardo! Ma sœur l’avait
tellement vanté, j’ai eu le goût de l’essayer! Je pense que ma fille
s’attendait à un gâteau un peu plus festif pour souffler ses chandelles :-)!
Ceci étant dit, il était très bon mais plus personne n’avait faim! Alors on l’a
mangé en pain doré le lendemain matin, c'était très bon!

Image 6 – Le monkey bread de Ricardo


Le
jus rouge..je l’ai aussi décoré! J’ai fouillé dans le matériel de bricolage et
j’ai simplement remplacé l’emballage par un bout de carton rose et quelques
diamants. Je pense que c’est ce que mes enfants ont préféré! Ils n’ont pas
l’habitude de boire du jus sucré alors la bouteille s’est vidée dans le temps
de le dire!

Image 7 – Du jus de princesse..


Évidemment,
comme je suis une maman Kinder, j’avais un gros bol de cocos Kinder roses!!


Alors
voilà ma première expérience de sweet table. Je ne suis pas certaine que je
vais en refaire..mais je vais quand même voir avec notre collaboratrice
(Stéphanie de cygne de fantaisie) si elle ne pourrait pas nous donner de bons
conseils pour en préparer une! A suivre..


Avez-vous
déjà fait un sweet table ou fait faire une sweet table? Comment s’est passée
votre expérience?